Les JEUX et JOUETS ÉDUCATIFS

Ce qu'il faut savoir pour faire le meilleur choix!

Nous remercions la compagnie Jocus pour nous avoir permis de diffuser ce document passionnant
sur les jouets et jeux éducatifs.


Conception et réalisation : Diane Vinet et Guylaine Bergeron

Rédaction et analyse technique:
Jeux et jouets par Guylaine Bergeron
Bricolage et arts plastiques : Denis Vinet et Guylaine Bergeron

La compagnie Jocus, les conseillers en jouets et jeux éducatifs


Conseils de base aux parents

L'imagination créatrice

"L'imagination, le bien le plus précieux de votre enfant!

Introduction : Un enfant, c'est pas compliqué...

LE DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT PAR LE JEU
par Guylaine Bergeron

1 - L'enfant, le jeu et les jouets

2 - Développement psychomoteur :

3 - Développement intellectuel et langage

a) Stade sensori-moteur (0 à 2 ans)

b) Pensée pré-opératoire (2 à 5 ans)

c) Pensée opératoire concrète (6 à 8 ans)

d) Pensée opératoire formelle ( 9 ans et plus)

4 - Développement affectif

5 - Développement social

 

GRANDIR...

 

LA FONCTION ÉDUCATIVE ET PÉDAGOGIQUE DERRIÈRE LE JEU

1 - Jeux d'éveil
2 et 3- Jeux d'habileté manuelle et de développement moteur
4 -Jeux d'images et d'observation
5 - Jeux d'assemblage et de construction
6 - Jeux symboliques
7 - Jeux d'expression
8 - Connaissances générales et raisonnement
9 - Jeux de règles
10 - Lecture
11- J'imagine, je crée, je fabrique...

 

Le coin des bricoleurs : pour le plaisir de créer

BRICOLER avec les enfants : "C'est pas sorcier et tellement amusant!"

LEXIQUE


Site Internet de Jocus : www.jocus.com


CONSEILS AUX PARENTS

Il est important de favoriser la qualité du jouet plutôt que la quantité. Un jouet de qualité se caractérise par l'amusement qu'il procure et par les différents apprentissages qu'il permet à l'enfant d'acquérir au cours de son développement et de son évolution.

Une collection de jouets doit être variée afin que les aspects cognitifs, affectifs, sociaux et moteurs de la personnalité de l'enfant puissent être stimulés, et que son évolution et son développement dans sa globalité soient favorisée.

Souvent, les fonctions et utilisations d'un jouet pourront se modifier et s'adapter aux besoins et aptitudes de l'enfant qui grandit. Un jouet qui grandit avec l'enfant est un bon jouet.

Offrir un jouet en considérant les possibilités et aptitudes de l'enfant et non l'âge indiqué sur la boîte, devient donc essentiel.

Regarder les jouets avec des yeux d'enfant

Les deux critères pour le choix d'un jouet et d'un jeu sont:

L'enfant et sa nature (âge, aptitudes, personnalité, environnement, besoins, désirs); le jouet lui-même (valeur éducative, esthétique, sécurité et contribution au développement de l'enfant). Pensez aussi à vous; voulez-vous qu'il joue seul ou avec vous? Quel espace avez-vous pour jouer? sa chambre? une salle de jeux?

Offrir un jouet...

Trop tôt : décourage l'enfant.

Trop tard : ne suscitera pas l'intérêt de l'enfant.

Un jouet bien choisi est un investissement. Il procure du plaisir et contribue au développement de l'enfant.

Si vous vous rendez compte que vous avez offert un jouet trop tôt à votre enfant, ne lui laissez pas. Rangez-le et redonnez-le-lui dans quelques semaines.

Il est important pour lui d'explorer et de manipuler différents matériaux si vous voulez stimuler sa créativité. Afin d'éviter les dégâts et les mises en garde excessives, couvrez-le bien avec un tablier ou une vielle chemise et préparez la surface de travail.

Contrairement aux jouets, il faut éviter de mettre les jeux dans un coffre à jouets. Proposez plutôt des étagères afin de bien permettre aux petits de les retrouver facilement quand ils veulent les utiliser.

Puisque certains jeux nécessitent la présence d'un adulte pour leur utilisation, il est préférable de ne pas les laisser à la portée de l'enfant.

Les jeux dont la boîte est abîmée peuvent être rangés dans des contenants de plastique afin d'en conserver tous les petits morceaux.


L'imagination créatrice

"L'imagination, le bien le plus précieux de votre enfant! ... Elle s'éveille vers dix-huit mois..." Telles sont les affirmations d'une publicité moderne judicieuse proposant des jeux éducatifs, d'assemblage en particulier.

Dans les offres d'emploi, emplois d'une certaine envergure, directeurs, cadres hautement qualifiés, c'est encore de l'imagination qu'on demande le plus souvent. L'imagination est exactement l'une des valeurs les plus cotées du monde moderne.

En effet, ce monde est en mutation constante. Le rythme de ces mutations est rapide. Comment ne pas subir, mais, le moment venu, être en mesure de réagir et d'agir avec efficacité? Il faut être capable d'innover avec aisance, de s'adapter avec naturel. Avoir l'oeil, l'oeil prospectif! Discerner les opportunités, les saisir, les exploiter; aux problèmes neufs apporter les solutions innovatrices. Il faut être capable de prévoir, en un mot, il faut de l'imagination.

Certes, des "séminaires de créativité", appelés "écoles d'imagination" par certains journalistes, proposent à prix d'or aux cadres une formation complémentaire nécessaire visant à l'éveil ou au développement de leur aptitude à imaginer des nouveautés dans tous les secteurs.

Mais le plus important, n'est-il pas, pour les parents, de préserver et d'épanouir chez leurs enfants, dès leur âge le plus tendre, un capital aussi précieux, aussi primordial: l'imagination créatrice?


Un enfant, c'est pas compliqué...

Le présent guide vise à apporter des informations supplémentaires et utiles à l'égard de l'enfant, de son développement et de la place qu'occupe les jouets et jeux éducatifs dans sa vie.

Partant du principe "qu'un enfant, c'est pas compliqué" et que c'est par le jeu qu'il se développe et grandit, il est donc essentiel de saisir toute l'importance de ces conseils à l'égard des parents et éducateurs qui veulent offrir des jouets adaptés aux besoins de leur enfant.


LE DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT PAR LE JEU

1. L'enfant, le jeu et les jouets

Avez-vous déjà écouté et observé des enfants qui jouent? Des enfant qui pour quelques minutes ou quelques heures sont devenus des naufragés, parents ou policiers. Comme ils ont l'air absorbés par leurs jeux. Les objets qui les entourent se transforment tantôt en télescope, tantôt en épée. Ils jouent le rôle principal d'une histoire inventée à mesure, qui les mène dans un monde imaginaire. Leur seul but : avoir du plaisir. Mais tout en ayant du plaisir, l'air de rien, ces enfants sont en train de faire une foule d'apprentissages.

Ils développent à la fois leur motricité en manipulant les objets nécessaires au jeu, leur intellect afin de faire tenir les coussins du salon et les couvertures qui formeront leur refuge, leur langage en décrivant les événements et leur sociabilité en respectant chacun leur rôle.

Ceci est un exemple pour vous montrer que toutes les activités de l'enfance aussi banales qu'elles puissent paraître représentent un jeu pour l'enfant. Le jeu fait partie intégrante de leur vie.

Le jouet? Ce peut être n'importe quel objet trouvé dans la maison ou la nature, pourvu qu'il serve de support au jeu. Il devient un jouet à partir du moment où l'enfant décide de s'en servir ainsi.

Les meilleurs jouets sont ceux qui offrent plusieurs possibilités de jeux ou qui laissent place à l'imagination. Et n'oublions pas que le jeu doit être source de plaisir.

 

2. Développement psychomoteur

Il faut bien comprendre que les habiletés que nous décrirons s'acquièrent de façon chronologique mais pas nécessairement à un âge donné. Les âges mentionnés dans ce texte sont approximatifs et représentent une moyenne. Il ne faut pas s'alarmer si votre enfant accuse un petit retard ou crier au génie s'il est en avance. Il se peut par contre qu'il soit beaucoup plus avancé sur certains aspects que sur d'autres (champions en casse-tête mais peu habile pour pédaler à deux roues). Différents facteurs peuvent influencer le développement d'un enfant: ses goûts personnels, la stimulation de son entourage, son rang dans la famille, sa santé, sa capacité de concentration, etc. De plus, on ne peut pas mettre ses énergies partout à la fois.

Sens

Le tout jeune bébé s'éveille progressivement à son environnement grâce à ses sens. Il a besoin de contacts et de jeux physiques pour se développer harmonieusement. Il faut stimuler ses sens par des jouets sonores, colorés, aux textures variées qu'il peut manipuler, secouer et porter à sa bouche.

Préhension

Au début il perçoit tout ce qui l'entoure de la position couchée. Dès trois mois il peut suivre un objet des yeux (mobile musical). Il s'intéresse à tout ce qui bouge surtout si les couleurs sont très contrastantes. C'est ce qu'on appelle la localisation de l'objet. Peu à peu sa préhension s'améliore, à cinq mois il est capable de saisir un objet, de le maintenir et de le relâcher quand il le désire (hochets). Vers huit mois il peut même prendre des choses entre son pouce et l'index. À cet âge, vous verrez souvent un enfant répéter et répéter les mêmes gestes tout simplement pour observer l'effet produit. Assis dans sa chaise haute, il lancera son jouet par terre maintes et maintes fois tant que vous accepterez de jouer avec lui et de lui redonner l'objet. Il peut aussi tout simplement s'exercer afin d'améliorer sa performance.

Déplacement

Vers huit mois, son tonus musculaire lui permet de se maintenir en position assise. Sa vision du monde change de perspective. Il peut manipuler plus facilement les jouets que vous mettrez à sa portée (centre d'activités). Bien des gestes de motricité globale se développent à partir de cet âge : secouer, frapper, lancer, tourner, pousser, tirer, etc. La reptation et la marche à quatre pattes permettent d'ouvrir de nouveaux horizons. C'est l'âge de l'exploration et du ménage des tiroirs. Quel plaisir de vider complètement l'armoire de plats de plastique pour ensuite s'y installer et jouer au coucou avec papa ou maman. Il peut maintenant faire rouler un petit véhicule ou empiler quelques cubes. Le plus grand plaisir naturellement, c'est de les faire tomber.

Marche

La conquête de la marche aide l'enfant à élargir son champ d'action. Il aime tous les jeux qui impliquent des mouvements moteurs comme se bercer, enfourcher, tirer et pousser en se déplaçant, etc. Il faut l'encourager avec le matériel de jeu qui lui permet de se lever debout et de s'appuyer en marchant (trotteur). Une fois qu'il a acquis un bon équilibre, il prendra plaisir à tirer ou pousser un jouet devant lui; encore plus si cet objet produit des sons amusants.

Motricité globale

Au cours de l'année suivante, l'enfant améliore sa coordination et développe sa force musculaire. Les visites au parc lui donnent de multiples occasions de perfectionner toutes ces habiletés et d'accroître sa force musculaire. Vers deux ans, la maturation de son système nerveux et musculaire lui permettent de danser, grimper, sauter, courir, tec. Il pourra même pédaler bientôt. Plus la motricité globale sera bien développée, plus il sera facile de maîtriser les gestes de motricité fine.

Motricité fine

Peu à peu, à force de manipuler des pièces, de les encastrer, les emboîter, les empiler, l'enfant améliore sa dextérité. Il se prépare à effectuer des gestes impliquant des mouvements plus restreints de la main et des doigts... Une foule d'activités permettent d'améliorer la dextérité et la précision d'action. Tous les exercices comme enfiler, dessiner, découper, manipuler de la pâte à modeler préparent votre enfant à l'écriture et peuvent être entrepris dès deux ans. Plusieurs professeurs de maternelle affirment que le découpage est l'habileté la moins acquise quand les enfants entrent à l'école. Plus ils auront fait d'activités de ce genre, plus ils auront de la facilité à diriger leur crayon pour tracer les lettres.

Schéma corporel

À mesure que l'enfant évolue physiquement, il a de plus en plus conscience de son corps et de la place qu'occupe celui-ci dans l'espace. Il est facile de constater, lorsque vous faites dessiner un bonhomme à des enfants de trois à six ans, que ceux-ci n'ont pas la même image mentale de leur corps. Peu à peu, ils le découvrent par le biais d'exercices physiques et de prises de conscience.

Latéralité

Le dominance latérale s'établit vers quatre ans. À partir de cet âge on saura si l'enfant est droitier ou gaucher.

Qualités physiques générales

À partir de six ans on observe une amélioration des qualités physiques générales : endurance, force, souplesse, rythme, etc. Les enfants aiment s'exercer pour exceller dans certaines activités particulières : corde à sauter, jeux de ballon, bicyclette, ballet jazz, patins à roues alignées, etc. Certains enfants développent un goût particulier pour certains sports : basketball, hockey, soccer, baseball, et désirent de l'équipement de plus en plus perfectionné, tandis que d'autres préfèrent des activités manuelles (bricolage, dessin, artisanat).

 

3. Développement intellectuel et langage

Selon Piaget. un auteur de renommée qui a fait plusieurs recherches sur le développement de l'enfant, le développement cognitif se divise en quatre grandes étapes: stade sensori-moteur, pensée pré-opératoire, pensée opératoire concrète et pensée oratoire formelle.

A. Stade sensori-moteur (0 à 2 ans)

La période sensori-motrice se situe entre zéro et deux ans. Une des étapes importantes est la reconnaissance de la forme. Regardez comme un bébé de quatre mois s'agite lorsque vous lui montrez son biberon ou son hochet préféré. Il se souvient du plaisir que cela lui procure et il le désire.

Un autre signe de son évolution consiste à comprendre la causalité : si je fais une action cela entraîne un résultat. Plusieurs jouets sont conçus pour aider l'enfant à assimiler cette notion de cause à effet. Tous les centres d'activités, toupies, portiques d'exercices et tous les jouets dont le résultat de l'action produit un effet visuel ou sonore. Le bébé répétera sans cesse les mouvements nécessaires pour le plaisir de l'effet produit et de la réussite.

L'acquisition de la permanence de l'objet vient vers l'âge de huit mois. À cette étape, l'enfant comprend qu'un objet continue d'exister même si on ne le voit plus. Faites l'expérience en cachant devant lui un jouet sous une couverture. Si bébé ne tente pas de retrouver le jouet en retirant la couverture, il n'a pas encore acquis la permanence de l'objet. Les jeux de coucou, les boîtes à surprise ou autres jouets avec lesquels on cache des éléments font appel à cette notion.

C'est l'âge de l'exploration, l'enfant apprend par ses expériences et ses découvertes. Il arrive à comprendre certains phénomènes à force de les répéter et d'observer les résultats. Laissez-le explorer son environnement tout en le gardant sécuritaire. Mettez à sa disposition du matériel varié, des choses qui s'empilent, s'emboîtent, roulent, bondissent, etc.

Langage

Dès ses premiers mois, l'enfant a besoin de communication. Il vous écoute attentivement et vous répond à sa manière en balbutiant et en produisant toutes sortes de sons. Il est important de lui parler souvent car même à l'âge d'un an il comprend bien plus de mots qu'il n'en utilise.

Dès que l'enfant commence à prononcer quelques mots, vers un an, il faut l'encourager en lui procurant de petits livres cartonnées. Il adore regarder des images et nommer ce qu'elles représentent en votre compagnie. Vers deux ans, la plupart des enfants utilisent des phrases de trois mots pour se faire comprendre.

 

B. Pensée pré-opératoire (2 à 5 ans)

L'étape suivante qui se situe entre deux et cinq ans est la pensée intuitive ou pré-opératoire.

L'enfant a une pensée égocentrique, c'est-à-dire que tous les événements et éléments qui l'entourent agissent et réagissent en fonction de lui. Un bon exemple illustre cette pensée : un enfant de quatre ans est persuadé que la lune le suit quand il roule en automobile.

La pensée pré-logique veut dire qu'il est capable de raisonner mais à partir d'expériences vécues et en ne considérant qu'un seul critère à la fois. Si vous versez devant lui la même quantité d'eau dans un grand verre large et un verre étroit, il vous assurera qu'il y a plus d'eau dans le verre étroit. Il ne peut considérer que la hauteur du liquide.

Deux à cinq ans est une période où l'enfant fait des apprentissages de base. Il est capable de tirer des objets à partir de critères simples : les couleurs, les formes, les dimensions, les textures. Il peux associer deux images semblables ou deux éléments qui ont un lien logique : habitats et animaux, contraires, sportifs et accessoires, métiers et outils, etc.

Jeux symboliques

Mais le trait le plus marquant de cette étape est l'apparition des jeux d'imitation. L'enfant est capable de reproduire une action passée par ses gestes et son expression verbale. Pour ce faire, il joue des rôles de personnages connus ou fictifs et reproduit ou invente des scénarios. Tous les accessoires pour faire semblant sont très populaires à cet âge : trousse de médecin, de beauté, ensemble d'outils, déguisements, nécessaire pour la cuisine...

Tous ces jeux, en plus des jouets avec figurines, animaux, véhicules et poupées occupent la majorité du temps de jeu à cet âge. La reproduction de faits vécus se fait aussi par des activités de représentation graphique. Entre alors en jeu tout le développement de la créativité. Le matériel utilisé est varié et permet d'exprimer ses idées de multiples façons : crayons de toutes sortes, peinture, pâte à modeler, collages, etc.

Organisation spatiale

C'est le début de la spatialisation, la place qu'occupe un objet dans l'espace et l'apprentissage des repères spatiaux. Les casse-têtes et les jeux de construction permettent de se familiariser avec les relations spatiales. À force de manipuler les pièces, l'enfant assimile les termes dessus, dessous, devant, derrière, etc. La maîtrise de ces notions spatiales seront primordiales lors de l'apprentissage de l'écriture.

 

C. Pensée opératoire concrète (6 à 8 ans)

La pensée opératoire concrète se situe entre six et huit ans. C'est l'âge de l'entrée à l'école : l'apprentissage de la lecture, l'écriture, les mathématiques et autres connaissances. Tous ces apprentissages peuvent être assimilés grâce à une certaine évolution au niveau du raisonnement. L'enfant est maintenant capable de sérier ou classifier des éléments selon des critères plus complexes. Il commence à comprendre la notion de temps qui est si difficile à assimiler. La compréhension des relations spatiales et temporelles lui permettent de réaliser des constructions plus élaborées et des projets à plus long terme. Il peut raisonner de façon plus logique, en tenant compte de deux critères à la fois, ce qui lui donne accès aux jeux de stratégie.

Maintenant qu'il sait lire et compter, il peut acquérir une foule de connaissances dans divers domaines.

D. Pensée opératoire formelle (9 ans et plus)

La fin de la dernière étape, la pensée opératoire formelle, est signe d'une maturité intellectuelle quasi complète. L'enfant plus âgé, comme l'adulte, peut résoudre des problèmes par hypothèses et déductions. À partir de maintenant, ce sont les goûts de chaque individu qui détermineront la performance dans un domaine ou l'autre. Que ce soit dans les sciences, les arts ou les sports, ils développeront des aptitudes pour tel ou tel autre champ d'activité.

 

4. Développement affectif

Besoins fondamentaux

Un bébé a fondamentalement besoin d'amour. Il doit se sentir en sécurité. Ses besoins doivent être comblés à mesure qu'ils se présentent. La faim, par exemple, représente un malaise qu'il faut combler rapidement. C'est un être totalement dépendant qui ne demande qu'à être dorloté et caressé.

Angoisse du huitième mois

Vers huit mois, le bébé passe par une phase que l'on appelle l'angoisse du huitième mois. Il a peur des gens qu'il ne connaît pas et préfère le milieu sécuritaire de son chez soi. Un petit animal de peluche, une jolie poupée à la texture molle qu'il affectionne particulièrement peuvent lui tenir compagnie et le rassurer lors des absences de papa et maman. Ce compagnon sera précieux surtout à l'heure du dodo ou lors de grosses peines.

Affirmation de soi (phase du non)

À mesure que l'enfant vieillit, il acquiert certaines habiletés qui le rend de plus en plus autonome : manger seul, marcher, s'habiller, etc. Il s'affirme de plus en plus et aime montrer qu'il est capable de réaliser des choses tout seul.. Vers deux ans, c'est la phase du non. Cette période d'affirmation de soi, un peu pénible pour les parents, permet à l'enfant de montrer qu'il est un être distinct de ses parents et qu'il peut prendre certaines décisions.

Agressivité

Entre deux et cinq ans, des enfants peuvent avoir des comportements agressifs. La colère est un sentiment difficile à contrôler et les enfants ont de la difficulté à l'exprimer autrement. Des jouets qui stimulent la course, le saut (ballons à sauter), le lancer, etc. peuvent contribuer à éliminer un surplus d'énergie mal canalisé. Peu à peu les sentiments se nuancent jusqu'à ce que les enfants soient capables de comprendre ce qui les met en colère, leur fait de la peine, les déçoit, etc.

Jeux d'imitation

Les jeux symboliques dans lesquels l'enfant joue le rôle de papa, maman, la gardienne ou toute autre personne de son entourage, lui permettent de reproduire certains événements de la vie quotidienne. En imitant les comportement des adultes, l'enfant comprend et accepte mieux ceux-ci. Ces jeux lui permettent aussi de trouver son identité sexuelle.

 

5. Développement social

Sourire

La vue du visage humain provoque la première réponse sociale du bébé : le sourire. Le miroir placé dans le lit du tout jeune enfant reflète son image et stimule à réagir. D'ailleurs, tout jouet, hochet ou autre sur lequel on retrouve deux yeux et une bouche attire particulièrement l'attention du bébé.

Jeux solitaires

Jusqu'à deux ans, l'enfant joue surtout en solitaire ou en compagnie de papa et maman. À partir de deux ans, il aime la présence d'autres enfants mais le partage des jouets demeure difficile.

Jeux associatifs

Vers cinq ans, il recherche la compagnie d'amis. Que ce soit dans des activités de construction, de bricolage ou dans ses jeux symboliques, il aime échanger des idées et commence à accepter les suggestions des pairs.

Jeux de règles

Vers quatre ans, l'enfant commence à prendre plaisir aux jeux de société. En commençant par les jeux de règles les plus simples (loto, domino, jeu de parcours mené par le hasard, jeux de mémoire) l'enfant s'habitue peu à peu à respecter les règles, attendre son tour et réagir positivement si il perd. En suivant son développement intellectuel, on peut lui offrir des jeux de règles de plus en plus complexes car il aime bien se mesurer à vous ou à des amis.

 


GRANDIR

Le nourisson

0-1 an

L'enfant s'éveille progressivement à son entourage grâce à ses sens. Il a besoin de contacts et de jeux physiques pour se développer harmonieusement. Il faut stimuler ses sens par des jouets sonores, colorés, aux textures variées qu'il peut manipuler, secouer et porter à sa bouche. Au cours de sa première année, son tonus musculaire et sa motricité se développent considérablement. Il passe de la position couchée à la position assise et ensuite debout et apprend à tenir des choses dans ses mains. Toutes ces acquisitions importantes lui permettent d'explorer et de manipuler tous les objets que vous lui mettrez à sa portée.

L'explorateur

1-2 ans

La conquête de la marche aide l'enfant à élargir son champ d'action.

Il poursuit son exploration et ses découvertes en combinant plusieurs actions acquises précédemment pour faire de nouvelles expériences. Il s'attache à certains jouets affectifs, ce qui le sécurise en l'absence de papa et maman.

Il aime tous les jeux impliquant des actions comme tirer, pousser, faire rouler, enfourcher, se bercer, etc. Sa coordination s'améliore, ce qui lui permet de marteler ou d'empiler des objets.

Le touche-à-tout

2-3 ans

L'apparition du langage joue un grand rôle dans l'évolution de jeu de l'enfant. Avec les livres et les jeux d'images, il développe son vocabulaire et élargit ses connaissances.

Les jeux symboliques occupent maintenant une bonne partie de son temps. En utilisant divers accessoires, il imite les comportements des gens de son entourage. Les poupées et personnages divers lui permettent de jouer des rôles en reproduisant des situations déjà vécues ou en inventant ses propres scénarios.

Tous ces jeux favorisent l'expression de sentiments et d'émotions dans ses relations avec sa famille, sa gardienne et ses amis. Ils lui permettent de mieux comprendre certaines situations et de les accepter.

Il peut maintenant juxtaposer, superposer et combiner des éléments entre eux pour faire un tout. Sa dextérité est assez développée pour tenir un crayon et exécuter quelques gribouillages. Il adore dessiner en votre compagnie. Il est de plus en plus autonome et aime montrer qu'il est capable de réaliser des choses tout seul.

L'imitateur

3 à 6 ans

À partir de 3 ans, l'enfant a acquis plusieurs habiletés de base et sa capacité d'apprentissage est de plus en plus importante. On peut donc lui offrir des jeux exigeant de l'observation et de la concentration.. Il apprend à distinguer les formes, les couleurs et les dimensions, à utiliser des repères spatiaux et à exécuter des exercices demandant une certaine logique.

Ses jeux de rôles sont de plus en plus réalistes et impliquent de plus en plus d'accessoires. Et surtout, il recherche la compagnie de pairs pour jouer. Il peut maintenant attendre son tour, partager et accepter l'opinion d'autrui. Ses aptitudes de motricité fine s'améliorent beaucoup si on encourage les activités impliquant des mouvements des mains et des doigts: dessin, découpage, enfilage, modelage, etc. Tous ces exercices l'aideront énormément lors de l'apprentissage de l'écriture.

Le génie en herbe

6 à 9 ans

Maintenant qu'il sait lire et compter, il peut acquérir une foule de connaissances dans divers domaines.

Les notions de temps, si abstraites jusqu'ici pour lui, s'assimilent beaucoup plus facilement. Il peut ainsi résoudre certains problèmes par raisonnement et jouer des jeux de règles complexes. Les constructions assemblées sont plus élaborées et exigent une bonne représentation de l'espace. Les activités manuelles réalises deviennent plus sophistiquées et demandent de la minutie.

C'est l'âge des collections et des trésors accumulés dans sa chambre.

Des trouvailles pour le petit futé

9 ans et plus

Sa personnalité s'affirme et ses goûts personnels se manifestent. Il ne veut plus être traité comme un bébé. Il aime se faire valoir dans les sports et autres activités de groupe. Mais il aime aussi se concentrer sur des projets personnels où il peut mettre ses aptitudes à l'épreuve, se dépasser.

 


LA FONCTION ÉDUCATIVE ET PÉDAGOGIQUE DERRIÈRE LE JEU

Les jeux d'éveil

Les jeux sensoriels aux couleurs vives, aux bruits intrigants et aux textures douces sont destinés aux enfants du premier âge. Ils stimulent sa curiosité et lui permettent d'exercer des mouvements et des gestes simples : saisir, serrer, taper, secouer, etc.

Les jeux d'habileté manuelle et de développement moteur

Depuis quelques années, on se préoccupe beaucoup du développement intellectuel des enfants. Il est, par contre, tout aussi important de se soucier de son développement moteur, c'est-à-dire développer ses habiletés manuelles et ses aptitudes physiques. On entend par habiletés manuelles, la capacité d'acquérir du "savoir-faire" par des exercices de manipulation qui permettront, plus tard, à l'enfant de créer des objets à partir de matériaux simples. Les aptitudes physiques sont la capacité d'explorer son corps et d'en découvrir les possibilités par divers exercices (sauter, lancer, attraper, tirer, taper, etc.) Ces derniers susciteront éventuellement un intérêt pour le sport, la danse, etc.

La répétition et l'exercice des mêmes mouvements permettront à l'enfant de développer des aptitudes physiques, telles que l'équilibre, la souplesse, la coordination, les réflexes. Ils favoriseront l'orientation dans l'espace, la maîtrise et la confiance en soi. Les jeux de la collection Jocus favorisent chez l'enfant le développement des activités motrices préliminaires qui le préparent à des activités manuelles et physiques exigeant davantage de dextérité et d'agilité.

Les jeux d'images et d'observation

Les jeux d'images sont d'excellents exercices d'observation qui amènent l'enfant à intégrer progressivement des notions de différenciation des formes, des couleurs et des dimensions; de faire des associations d'idées, de correspondance, de regroupement; de reconnaître et regrouper des images semblables; de maîtriser des notions spatiales (à côté, à droite, à gauche, tout droit) et finalement d'enrichir son vocabulaire. Ils comportent des règles simples constituant les premiers jeux de société. Ils incitent l'enfant à exercer sa mémoire visuelle, sa logique, sa concentration, sa patience et sa persévérance.

Les jeux d'assemblage et de construction

Les jeux d'assemblage consistent à combiner, construire, agencer et monter plusieurs éléments en un tout afin d'obtenir un produit fini. Dans la catégorie des jeux d'assemblage, la collection Jocus offre plusieurs jeux d'agencement que sont les casse-tête. Dans un premier temps, par cette activité, l'enfant apprend à différencier les formes, les couleurs et les dimensions tout en exerçant sa coordination oeil-main. Ce type de jeu favorise l'organisation spatiale bi-dimensionnelle et le développement d'un méthode de travail axée sur un but précis : solutionner le casse-tête.

À la fois amusant et stimulant par son cadre de réalisation (début-fin), le casse-tête est un excellent moyen de favoriser la concentration chez l'enfant qui peut éprouver des difficultés de cet ordre. il est donc important de proposer des casse-tête adaptés aux capacités de l'enfant.

Les jeux de construction s'adressent aux enfants qui sont suffisamment coordonnées au niveau de leurs mouvements et qui ont développé une certaine habileté manuelle. C'est alors que l'enfant, à partir de pièces isolées du jeu, s'intéressera à une tâche précise menant à une réalisation.

Les jeux de constructions de la collection Jocus comportent des modèles à suivre. Au début, l'enfant s'applique à la reproduction de ces modèles. Quand il aura maîtrisé et contrôlé le principe du jeu, il s'adonnera maintenant à une activité créatrice dont les buts et les défis seront sans limite. Les jeux de construction sont avant tout des jeux d'assemblage bi et tri-dimensionnel qui favorisent l'organisation spatiale, développent la précision, la concentration et la patience. Ils procurent plaisir et satisfaction aux enfants. Il est important que le parent reconnaisse, de quelque façon que ce soit, le "chef d'oeuvre" de l'enfant afin que ce dernier augmente l'estime de soi et sa confiance dans ses possibilités de réalisation.

Les jeux symboliques

Les jeux symboliques apparaissent vers l'âge de deux ans. Dès lors, les enfants ont la capacité de se représenter un objet par un autre. Exemple: une voiture miniature peut représenter une voiture réelle (celle des parents).

Dans la collection Jocus, les jeux symboliques sont majoritairement des jeux de "faire-semblant" que l'enfant utilise pour reproduire des comportements d'adulte dans la vie quotidienne. En s'amusant, l'enfant imite des personnages, des animaux, des actions, joue des rôles et exprime en gestes et en paroles des situations qu'il a vécues ou qu'il inventera.

Il est intéressant d'observer que plus les enfants vieillissent, plus leurs jeux se rapprochent de la réalité. Exemple: l'ensemble à pâtisserie.

Au début, l'enfant peut jouer seul avec de l'eau, du sable, et utiliser seulement les emporte-pièces, les tasses et les cuillères. Puis progressivement, il voudra se costumer en pâtissier et changera sa voix pour expliquer à ses amis la recette merveilleuse de ses biscuits magiques (celle de sa mère). Pour finalement réaliser une vraie recette de biscuits.

Dans la catégorie des jeux symboliques, on retrouve aussi les jeux de représentation où l'enfant reproduit un modèle de façon très personnelle. Exemple: jeux de maquillage.

L'enfant peut s'inspirer du visage d'un clown qu'il a déjà vu, pour en créer un nouveau, au gré de son imagination et de sa fantaisie.

Ces jeux symboliques grandissent avec les enfants et l'utilisation qu'ils en font varie selon l'âge, les intérêts nouveaux qu'ils développent et le besoin qu'ils ont de s'exprimer.

Les jeux d'expression

Ce sont aussi des jeux symboliques essentiels au développement émotif de l'enfant parce qu'ils permettent d'assimiler la réalité et qu'ils sont d'excellents moyens pour lui, d'exprimer ses sentiments, ses émotions, reliés à la vie familiale ou à d'autres éléments de son environnement.

Les connaissances générales et le raisonnement

L'enfant est avide de connaissances et il est toujours prêt à apprendre, comme le prouvent toutes les questions qu'il se pose, Pour cette fonction, la collection Jocus offre un vaste choix de jeux. L'originalité de chacun est une source de motivation aux apprentissages; acquisition de concepts nouveaux, de notions et de connaissances dans divers domaines (sciences, calcul, vocabulaire, etc.). Chez les plus jeunes, ces jeux constituent un bon apprentissage préparatoire ou complémentaire à l'école.

Ces jeux stimulent chez l'enfant la réflexion, la concentration, l'esprit de recherche, le raisonnement. Ils favorisent l'expression orale et l'acquisition de vocabulaire.

Le "Miniveritech" par exemple, possède un système génial d'autocorrection qui permet à l'enfant de vérifier lui-même ses réponses sans avoir besoin de se référer à l'adulte ou de réclamer sa présence.

Les jeux de règles

Ce sont des jeux de société de nature compétitive, dont les règles établies, simples ou complexes selon les cas, permettent à l'enfant de développer un raisonnement logique et stratégique. De façon générale, les jeux de la collection s'adressent aux enfants de 3 ans et plus.

Règles simples: Les premiers jeux développent la capacité de réflexion, de raisonnement et la logique, dans le cadre de règles pré-établies, simples et concrètes.

Règles complexes: Ces jeux favorisent le raisonnement par déduction et aident l'enfant à établir des hypothèses et des stratégies de jeu.

De par leur nature, ces jeux suscitent autant d'intérêt chez l'adolescent que chez le parent et favorisent l'activité ludique familiale. Ils favorisent également l'esprit de compétition (savoir gagner, savoir perdre); ils exigent de la concentration et de la mémoire.

La lecture

Les livres développent l'imagination et le vocabulaire de l'enfant. Quand il est tout petit, les illustrations lui permettent d'identifier les objets qui lui sont familiers. Puis, il associe les mots aux images, c'est l'apprentissage de la lecture globale. Ensuite, il apprécie qu'on lui raconte des histoires qui font appel à son imagination ou qui répondent à ses questions.

J'imagine, je crée, je fabrique...

Le bricolage

Quelque soit l'outil utilisé, le bricolage est un moyen d'expression aussi important que le langage. Le bricolage stimule l'imagination, la persévérance, la créativité et affine la dextérité manuelle comme les goûts personnels.

 

Le coin des bricoleurs : pour le plaisir de créer

La collection de bricolage Jocus contient des produits de bricolage et d'arts plastiques fournissant ainsi une multitude de possibilités d'activités de création et de réalisation.

Les activités proposées à l'intérieur de la collection sont simples à réaliser et nécessitent peu de matériel. Elles permettent à l'enfant de s'initier au "matériel d'artiste" tout en développant son imagination créatrice.

La collection bricolage Jocus vise non seulement l'épanouissement artistique des enfants, mais offre aussi aux adultes la possibilité de s'offrir des heures de loisir à prix abordable.

L'activité de bricolage exerce une influence positive sur l'évolution des enfants. Les enfants agités deviennent plus calmes, apprennent à se concentrer et à achever un travail en cours. Les plus timides acquièrent de l'assurance, voyant la réussite de leurs réalisations; et chacun développe son habileté et son sens esthétique.

Dans l'activité bricolage, l'âge de l'enfant ne coïncide pas nécessairement avec l'âge indiqué sur les produits. Il est important de considérer le niveau d'entraînement de chaque enfant en matière de bricolage.

Presque tous les enfants, même les plus petits, aiment bricoler. Quand toute la famille est réunie et que chacun contribue à la réalisation d'un travail, ils y trouvent d'autant plus de plaisir.

 

Bricoler avec les enfants: "C'est pas sorcier et tellement amusant!"

L'activité bricolage permet également au parents et aux enfants d'associer leur imagination et leur créativité dans des objectifs très simples, comme la préparation d'un anniversaire (fabriquer des cartes d'invitation, décorer l'endroit où la fête aura lieu, décorer la table, le gâteau, préparer des petits cadeaux aux invités, etc.) et la fabrication de jolies décorations et de petits objets utiles pour la maison.

L'activité bricolage est une occasion extraordinaire de communication, un temps privilégié où parents et enfants, associés dans un projet commun, développent subtilement leur qualité relationnelle, leur connaissance d'eux-mêmes et le simple plaisir d'être ensemble.

La créativité transcende les limites, la performance et la compétition.

L'ouverture d'esprit et l'imagination offrent à eux deux l'espace nécessaire à l'harmonie, au plaisir et aux belles réalisations.

Bricoler avec nos enfants, un instant privilégié pour se réunir dans l'harmonie et le plaisir.


LEXIQUE

Acuité auditive

Capacité de percevoir et de distinguer des sons variés ainsi que des tons et intensités nuancés.

Acuité visuelle

Capacité de percevoir et de distinguer les formes et les détails fins.

Attention auditive

Concentration de l'activité sensorielle auditive sur une source de stimulation auditive précise

Attention visuelle

Concentration de l'activité sensorielle visuelle sur une source de stimulation visuelle précise.

Coordination oeil-main

Mouvement coordonné de l'oeil et de la main pour produire un résultat.

Dextérité

Précision et rapidité des mouvements de la main permettant de raffiner la préhension.

Différenciation spatiale

Capacité d'établir les différences élémentaires portant sur les premiers repères spatiaux ( en haut, en bas, à côté, etc.) mais sans établir de véritables liens logiques entre eux.

Discrimination

Capacité perceptive permettant de distinguer par les sens (vue, ouïe, toucher, goûter, odorat) les multiples caractéristiques particulières des formes, couleurs, bruits, textures, saveurs, odeurs, etc.

Exploration

Expérimentation active de l'enfant, menée par tâtonnements et par succession d'essais et d'erreurs dans le but de produire un résultat intéressant.

Jeu d'adresse

Jeu de performance qui exige de la précision dans l'exécution des mouvements et qui demande de suivre des règles concrètes et simples.

Jeu d'agencement

Assemblage linéaire d'éléments isolés qui permet de former un tout en deux dimensions, comme les casse-tête, les encastrements.

Jeu d'assemblage

Jeu qui consiste à combiner, construire, agencer et monter plusieurs éléments en un tout.

Jeu d'exercice

Jeu sensoriel et moteur répété pour le plaisir de s'exercer, de réussir et de produire des résultats immédiats.

P.S. : Les résultats immédiats sont ceux qui apportent le plaisir (exemple: le son qu'émet le jouet, le mouvement).

Jeu de manipulation

Jeu qui favorise l'exercice et l'expérience des mouvements de préhension comme saisir, taper, serrer, faire tourner, secouer, vider, remplir, etc.

Jeu moteur

Jeu d'exercice et d'expériences qui nécessite des mouvements locomoteurs (comme marcher, ramper, courir) et des mouvements dynamiques répétés (comme se pencher, s'étirer, se coucher, lancer, attraper) pour le plaisir des résultats immédiats.

Jeu sensoriel

Jeu d'exercices et d'expériences de jeu qui fait appel à tous les sens et qui sont répétés pour le plaisir des résultats obtenus.

Mémoire logique

Capacité de fixer, de retenir et de reproduire des idées, des détails et des événements à l'aide de mémoire associative sans avoir recours aux exercices de tâtonnements et d'essais-erreurs pratiqués auparavant.

Motricité

Habileté fonctionnelle (action des centres nerveux sur les muscles) qui engendre les mouvements du corps.

Motricité fine

Habileté fonctionnelle qui régit les mouvements des mains et des doigts au niveau du raffinement du geste.

Motricité globale

Habileté fonctionnelle qui régit les mouvements du corps dans sa globalité comme sauter, marcher, se tourner, etc.

Organisation spatiale

Capacité de se diriger et d'organiser des éléments dans l'espace à l'aide de repères (exemple: en haut, en bas, gauche, droite) en fonction de la place qu'on y occupe.

Préhension

Mouvement qui permet de saisir et relâcher en coordonnant l'action des doigts, des mains, des bras... Cette habileté fonctionnelle se développe et évolue à l'aide de jeux de manipulation.

Raisonnement

Capacité de raisonnement logique lié à l'action et portant sur des réalités concrètes, sur leurs transformations et leurs modifications (exemple: marteau et balle: après de nombreuses explorations, l'enfant découvrira qu'il lui faut taper sur la balle pour la faire descendre et la retrouver dans l'orifice du bas).

Reconnaissance des formes, couleurs

Capacité d'identifier et de reconnaître les formes, les couleurs, etc., à partir des sens.

Référence

La classification des jeux et des jouets, Le Système ESAR 1985.


Conception et réalisation : Diane Vinet et Guylaine Bergeron

Rédaction et analyse technique:
Jeux et jouets par Guylaine Bergeron
Bricolage et arts plastiques : Denis Vinet et Guylaine Bergeron

Vous pouvez visiter le site Internet de la compagnie Jocus, et même faire vos achats en ligne, à l'adresse suivante:
http://www.jocus.com


Écrivez-nous: junior-web@cloxt.com

Retour à la page thème de Noël

Retour à la page d'accueil de Junior Web

©Tous droits réservés CLOXT corporation 2008